Notaires : une histoire en actes > Des actes notariés témoins de l'histoire > Apprentissage de chirurgien

Des actes notariés témoins de l'histoire

Sommaire de l'exposition

Apprentissage de chirurgien 9 janvier 1634
2 vues  - Apprentissage de chirurgien (ouvre la visionneuse)

2 vues

Présentation du contenu :

Le 9 janvier 1634, Didier Longuet, apprenti chirurgien de 17 ans, est confié à maître Jean Fermier, lieutenant des chirurgiens de la ville d'Auxerre, pour apprendre la profession. C'est un contrat professionnel rédigé par maître Torinon, notaire royal à Auxerre, qui établit les modalités et les conventions de deux années passées au service d'un maître dont les obligations d'entretien, d'outillage et de formation sont spécifiées.


Didier Longuet, serviteur du marquis de Cruzy, vivant à Tonnerre, est orphelin de père et de mère. Il sera nourri et logé pendant les 2 ans de son apprentissage pour la somme de 180 livres, avec promesse d'obéir aux commandements du lieutenant Jean Fermier.


L'intérêt de ce contrat réside dans le fait que le jeune apprenti était auparavant domestique de la maison du marquis de Cruzy-le-Châtel, Roger de Clermont, fils du comte de Tonnerre, et que le marquis avait pris sous son aile son serviteur orphelin afin de lui donner une éducation et un métier chez un chirurgien réputé de la ville d'Auxerre.

Le neufvième jour de janvier mil six cent trente-quatre, en sa personne Me Jacques Maledan, chirurgien de monsieur Le Marquis de Creusy, lequel tant en son nom que comme ayant charge dudit sieur marquis a baillé & délaissé par ses présentes à honorable homme Me Jean Fermier, lieutenant des chirurgiens de la ville et baillage d'Auxerre, présent, preneur et acceptant, Didier Longuet, âgé de dix-sept ans ou environ, fils de deffuntz Didier Longuet et honneste femme Jacqueline Maré, demeurant à Tonnerre, cy devant serviteur domestique dudit sieur marquis pour icelluy nourrir, héberger, coucher, chauffer & blanchir et lui apprendre à son pouvoir l'art de chirurgie pendant le temps de deux ans prochains & consécutifz à commencer dès ce jourd'hui, soubz moyennant le prix et somme de neuf vingtz livres tournois pour lesdites deux années, sur laquelle somme a été présentement payée audit sieur Fermier en quattruples d'Espagne, présents le notaire et tesmoins soubzcriptz, la somme de quatre vingtz dix livres tournois & dont il s'est tenu pour contant [amp] le surplus qui est pareille somme se payera par le dit Maledan au dit nom audit sieur Fermier, de ce jourd'hui en un an prochain, lequel Longuet présent a promis servir bien fidellement ledit sieur Fermier & lui obéir comme d'apprenty à maistre pendant lesdites deux années. A été accordé que si ledit Longuet s'en alloict et s'absentast de la maison dudit sieur Fermier auparavant lesdites deux années expirées, luy, ledit Maledan, sera tenu de le ramener en la maison dudit sieur Fermier sinon & à faute de refaire ne laissera ledit Maledan de payer ladite somme de quatre vingtz dix livres tournois lequel sera tenu d'entretenir ledit Longuet d'utilz servant à l'état de chirurgien et livrer à ce nécessaire, car ainsy, etc., promettant, etc., obligeant corps et biens, en présence de Laurent Guillot, marchand demeurant à Auxerre et Pierre Panier, compagnon chirurgien demeurant à Auxerre, tesmoins. Et baillera ledit Maledan coppie des présentes à ses frais & despens audit Fermier. Faict en la maison dudit Fermier audit Auxerre.


Document présenté par Pauline BELLIER, Flavie BERTAUX et Camille PETIT, étudiantes en 1ère année de BTS Notariat (année 2015-2016).

Arch. dép. Yonne, 3 E 14/215