Notaires : une histoire en actes > Des actes notariés témoins de l'histoire > Démolition et reconstruction d’une tourelle de la maison seigneuriale de Soleines, en la paroisse de Venoy

Des actes notariés témoins de l'histoire

Sommaire de l'exposition

Démolition et reconstruction d’une tourelle de la maison seigneuriale de Soleines, en la paroisse de Venoy 08 mai 1634
1 vue  (ouvre la visionneuse)

1 vue

Présentation du contenu :

Le 8 mai 1634, le maître-maçon de Seignelay, Siphorien Bournereau, s’engage auprès de la veuve du procureur du roi de la prévôté d’Auxerre Jean Le Prince. Il s’agit d’abattre une tourelle située au flanc de sa maison seigneuriale, pour mieux la reconstruire par-dessus une grande porte de la cour du petit château. Claire Bargédé fournira les matériaux, tandis que le maçon maîtra tout en œuvre pour réaliser dans les règles de l’art cet ouvrage singulier donnant une allure nouvelle à ce bâtiment de prestige. Il en coûtera la somme de 18 livres tournois à la dame de Soleines pour la reconstruction de sa tour, reconstruction qui nous laisse quelque peu imaginer la structure de cette ancienne bâtisse du XVIIe siècle, aujourd’hui disparue.

L’acte est un marché, un document qui entre dans la typologie des archives de l’économie et de l’architecture. Ce type de document, certifié ici par la signature du notaire d’Auxerre Torinon, se rencontre encore assez fréquemment dans les liasses notariées de l’Auxerrois de cette période.

 

Le huictième jour de mai mil VI c trente-quatre en sa personne Siphorien Bournereau, Me Masson demeurant à Saillenay lequel a promis & s’est obligé à Dame Claire Bargedé, vefve de feu noble Jehan Le Prince, vivant procureur du roy en la prévosté d’Auxerre, présente & acceptante, de décombrer & abattre raze terre, une tournelle estant assise dans la maison seigneuriale de Souleyne, proche le Colombier d’icelle, la refaire construire à neuf de hauteur d’un pied et demi par-dessus la porte d’en haut qui est en dedans la cour, fournissant par ladite dame toute matière et estoffe à la réserve de l’eau, et icelle tournelle faicte de terre et menues pierres et… de chau… lesquels matériaux seront fournis par ladite dame, rendre le tout bien et deubment, fait et parfait adict de gens à ce cougnoissant l’époisseur des fondements dycelle tournelle, dans le jour et feste de saint Barnabé prochain, soubz et moyennant le prix et somme de 18 livres tournois que ladite dame a promis bailler et payer audit Bournereau, au prorata desdites besoignes et en travaillant, car ainsi, etc., promettant, etc. obligeant corps et biens, etc., renonceant, etc., fait en l’estude du juré, présent Me Jehan Lejeune, praticien demeurant à Aucerre et Me Edme Massé, procureur fiscal à Soleyne y demeurant, tesmoins, ledit Bournereau a dit ne savoir signer. 

 

Document présenté par Erwann LEBARBIER et Guillaume BELLU, étudiants en 1ère année de BTS Notariat (année 2015-2016).

 

Arch. dép. Yonne, 3 E 14/215