Accueillir, soigner, guérir > Lieux d'accueil et lieux de soins > Des aménagements nécessaires… > Le remploi d'anciens bâtiments

Des aménagements nécessaires…

Sommaire de l'exposition

Le remploi d'anciens bâtiments 1791-[fin XIXe]
2 vues  - Le remploi d'anciens bâtiments (ouvre la visionneuse)

2 vues

Présentation du contenu :

De nombreux établissements profitent de la nationalisation des biens du clergé (loi du 21 novembre 1789) pour se doter de nouveaux locaux plus vastes, plus sains et mieux aérés, tout en conservant l'une des principales caractéristiques du bâtiment hospitalier d'Ancien Régime : la vaste salle des malades.

En 1792, l'hôtel-Dieu de Sens est transféré dans l'ancienne abbaye Saint-Jean ; en 1810, les Grandes Charités d'Auxerre quittent la place Saint-Mamert pour investir les bâtiments de l'ancienne abbaye Saint-Germain.

1 - Extrait des délibérations du directoire du district de Sens relatif au transfert de l'hôtel-Dieu (28 novembre 1791), arch. dép. Yonne, H-dépôt 4 VII/2 O 9
2 - L'abside de la chapelle [Saint-Jean] et l'hôpital [de Sens] vu des jardins [fin XIXe s.], arch. dép. Yonne, 2 Fi 6140