Accueillir, soigner, guérir > Lieux d'accueil et lieux de soins > Des aménagements nécessaires… > L'hydrothérapie

Des aménagements nécessaires…

Sommaire de l'exposition

L'hydrothérapie 1880
1 vue  - L'hydrothérapie (ouvre la visionneuse)

1 vue

Présentation du contenu :

Déjà connu sous l'Antiquité, l'usage thérapeutique de l'eau se perd au début de l'époque moderne, en même temps que le rapport à cet élément se modifie (il est vu comme un vecteur de contagion).

L'hydrothérapie redevient une branche de la médecine au cours du XIXe s. avec deux objectifs principaux : renforcer l'organisme et débarasser le corps de ses impuretés. Dans la seconde moitié du XIXe s., toute une série d'appareils permet d'adapter les traitements aux maladies (troubles du foie, dysentrie, rhumatisme, fièvre typhoïde, etc.).

La douche vise, à l'aide d'un jet d'eau froide sous pression, à provoquer une réaction de l'organisme : des salles de douches fleurissent dans les établissements de soins publics et privés du département (1823 à Sens, 1848 à Joigny, 1865 à Avallon et 1887 à Auxerre).


Plan des installations d'hydrothérapie de l'hôpital d'Avallon (1880), arch. dép. Yonne, H-dépôt 6/ 2 O 5