En quête d'identité : l'art du blason dans le patrimoine icaunais > Histoire > Une naissance militaire > La migration des armoiries : de l'écu vers l'armure

Une naissance militaire

Sommaire de l'exposition

1 vue  - La migration des armoiries : de l'écu vers l'armure- Ouvre la visionneuse
Jean II de Courtenay, seigneur de Bléneau, portant l'écu d'or à trois tourteaux de gueules; la housse de son cheval est décorée des écus d'Agnès de Melun (sa grand-mère), Marguerite de Saint-Vérain (sa trisaïeule) et Jeanne de Sancerre (sa quadrisaïeule), peinture murale (XVe-XVIes.), Bléneau : église, cliché C.A.O.A. de l'Yonne La migration des armoiries : de l'écu vers l'armure [ XVIe-XVIe]