Empreintes cisterciennes > Pourquoi et comment sceller ? > La sigillographie science auxiliaire de l'histoire > D'armes comtales à blason communal

La sigillographie science auxiliaire de l'histoire

Sommaire de l'exposition

D'armes comtales à blason communal 1238
1 vue  - D'armes comtales à blason communal (ouvre la visionneuse)

1 vue

Présentation du contenu :

Que ce soit sur la face ou le revers, en plein ou en éléments de décor (costume, équipement militaire, détail d'architecture), les sigillants font souvent représenter les armoiries de leur lignage. L'identification et l'analyse de ces blasons fournissent des informations complémentaires pour retracer l'histoire d'une famille ou d'un territoire.

Héritière du comté de Nevers, Mahaut, comtesse d'Auxerre, en porte les armes. En 1223, en même temps qu'une charte d'affranchissement, la comtesse concède aux habitants d'Auxerre le droit d'utiliser son écu. Aujourd'hui encore, le blason d'azur au semé de billettes d'or, chargé d'un lion d'or, armé et lampassé de gueules (griffes et langue rouges) est celui de la Ville.

Contre-sceau de Mahaut, comtesse de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre (1238), arch. dép. Yonne, H 1405-18