yonne-archives.fr - les archives départementales de l'Yonne

Les Archives Départementales

Notice descriptive

  • Abbaye Notre-Dame-et-Saint-Edme de Pontigny
    • Titres généraux  : privilèges, donations, exemptions
H 1404 Chartes des rois de France et des princes du sang 1177-1483
Présentation du contenu :

1. Confirmation par le roi Louis VII de tous les biens que possèdent l'abbaye et les moines de Pontigny (1178, Auxerre) [pièce extraite n° H 1404-1]. 2. Vidimus daté de 1254 et donné par l'archevêque de Prusse et de Livonie, légat apostolique, d'un privilège de Philippe Auguste, où il prend sous sa garde les biens de tous des Cisterciens de Pontigny et leur confirme l'exemption de toute redevance en ses domaines déjà concédée par ses prédécesseurs (1181, copie tirée de la Bibliothèque nationale "carton 1811"). 3. Approbation par Philippe Auguste d'une transaction passée entre les religieux de Pontigny d'une part et Gaucher de Joigny, Érard de Brienne et les gens de Séant d'autre part, au sujet d'un droit d'usage dans la forêt de Saint-Étienne-de-Valgonier (1211) [pièce extraite n° H 1404-3]. 4. Amortissement : par le roi Philippe le Bel de tout ce que l'abbaye de Pontigny a acquis de Guy de Maligny sur les territoires de Merey, de Montigny et de Souilly (1294) [pièce extraite n° H 1404-4] ; 5. par le même souverain et sa femme, Jeanne de Navarre, comtesse de Champagne, de terres, bois, prés, vignobles, cens et rentes acquis par les moines de Pontigny, tant à titre onéreux que gratuit, situés ou perçus dans les territoires de Saint-Florentin, Avrolles, Bourgneuf-sur-Armance, Jaulges, Germigny, Soumaintrain, Percey, Lignorelles, Merry-le-Serveux, Venouse, Troyes, Chablis et Poinchy, le tout pour la somme de 136 livres et 10 sous tournois, dont quittance (1295) ; 6. par le même roi, de divers biens et cens acquis par le susdit monastère dans le ressort du bailliage de Sens, à Sens même, à Auxerre, Junay, Ligny-le-Châtel, Bussy, Souilly, Chablis et Chenevières (1295) [pièce extraite n° H 1404-6]. 7. Approbation par Louis X, roi de France, de l'accord conclu entre Marie de Chéu, dame de Sormery, et les habitants de cette localité, d'une part, et les moines de l'abbaye de Pontigny de l'autre, au sujet des droits de garde, d'usage et de pâturage dans les bois de Francœur (1315) [pièce extraite n° H 1404-7]. 8. Vidimus du roi Charles le Bel, portant confirmation de deux actes, l'un de Philippe Auguste, ratifiant une transaction passée entre les religieux de Pontigny d'une part et Gaucher de Joigny, Érard de Brienne et les habitants de Séant de l'autre, au sujet d'un droit d'usage dans les bois de Saint-Étienne-de-Valgonier (1211) ; l'autre de Philippe le Bel, octroyant aux mêmes religieux un amortissement général et gratuit de tous leurs biens et concession de divers autres privilèges, tels que l'exemption de saisie judiciaire sur leurs meubles. En cas de saisie de leurs immeubles, ils ne pourront être ni dilapidés ni détruits. Le garde de la saisie sera un sergent qui paiera sa dépense. Leurs vassaux seront exempts de nouvelles charges en matière de reconnaissance et d'aveu. Ils ne donneront de subsides au roi que sous leur bon plaisir, etc., etc. (1211) ; les confirmations datées de Pontigny (1304, 1322) [pièce extraite n° H 1404-8]. 9. Vidimus de Charles de Valois, comte du Perche, d'Alençon et de Joigny, ratifiant l'amortissement de deux pièces de pré et de deux journaux de terre situés sur le territoire d'Avrolles, consenti en faveur des religieux de Pontigny moyennant la somme de vingt livres tournois (1332). 10. Confirmation par Jean II, roi de France, d'une charte de son père, Philippe VI, où il accorde aux religieux de Pontigny de faire déduire de ce qu'ils lui doivent pour le décime de toutes leurs créances sur le trésor royal, notamment le capital d'une rente annuelle de cent livres (1349) ; donné à Pontigny, le roi et les princes étant absents de Paris à cause de la contagion. La confirmation est datée du mois de juin 1351 [pièce extraite n° H 1404-10]. 11. Amortissement gratuit par le roi Charles V d'une donation de 60 livres de rente destinées par le chevalier Amédée de Joinville à la fondation de diverses chapellenies et d'autres œuvres pies, pour le salut de son âme et celui de ses parents (1380). 12. Vidimus par le clerc-juré de la prévôté de Saint-Florentin de la concession précédente (1389). 13. Charte de l'official de Troyes attestant la nomination de plusieurs commissaires et procureurs pour l'exécution du testament d'Amédée de Joinville, qui confirment et cèdent aux religieux de Pontigny la donation et l'amortissement d'une rente de 60 livres tournois destinée à des œuvres pies, et pour la constitution de laquelle le donateur avait remis à l'abbé de ce monastère une somme de sept cents francs d'or (1389). 14. Approbation par Charles VII, roi de France, des lettres d'amortissement pour la donation d'Amédée de Joinville, octroyées par Charles V, son prédécesseur, faveur dont les Cisterciens de Pontigny n'avaient pu encore profiter, "obstantibus ipsius monasterii depauperacione, guerrarum turbinibus, et aliis variis calamitatibus ac pestibus, quæ in hoc regno, pro dolor, diutius viguerunt." (1447, Bourges) [pièce extraite n° H 1404-14]. 15. Transaction en parlement entre le couvent de Pontigny et le duc de Bourgogne, au sujet d'une créance de trente écus d'or que celui-ci avait sur le monastère, et laquelle est d'un commun accord réduite à 16 écus (1401). 16. Transaction par laquelle les moines de Pontigny, moyennant la somme de mille livres tournois, une fois payée, font quittance au roi Charles VI d'une rente de cent livres sur le trésor royal, acquise de la comtesse d'Alençon et amortie par Philippe le Bel, ainsi que de 4 900 livres d'arrérages. En revanche le même souverain leur accorde le privilège d'amortissement gratuit pour une autre rente d'égale valeur, sans fief et sans justice, constituée ou à constituer, dans toute l'étendue du royaume (1405) [pièce extraite n° H 1404-16]. 17. État des biens, tels que maisons, prés, vignes, terres et rentes, situés sur le territoire de Montigny et acquis par les Cisterciens de Pontigny, pour y asseoir cinquante livres et treize sous tournois de rente sur les cent dont le roi Charles VI leur a octroyé l'amortissement gratuit (1411, mars). 18. Copie de la transaction précédente, extraite d'un des registres du trésor des chartes conservés à la Sainte-Chapelle (1411, juin). 19. Requête à la Cour des comptes des religieux de Pontigny pour être envoyés en possession de 1 200 livres de rente amortissable que leur a donnée le roi Louis XI, et commandement fait par celle-ci au premier conseiller du trésor (1478, avril, copie du XVIIe siècle). 20. Procès-verbal dressé par Guillaume de Merville, secrétaire du roi, de la mise en possession des moines de Pontigny de certains étangs situés dans la prévôté de Châtillon-sur-Marne, de la halle au pain, des boucheries et du moulin à draps de Château-Thierry, sur lesquels était assise une portion des 1 200 livres de rente amortissable à eux donnée par le roi en 1477. Formalités accomplies, malgré la vive résistance d'Anthoine, bâtard de Bourgogne, à qui le même souverain avait, par libéralité postérieure, concédé toute sa seigneurie en ces deux prévôtés (1479). 21. Enregistrement par le parlement des lettres-patentes du roi Louis XI par lesquelles, tout en confirmant la donation par lui faite en 1477 de 1 200 livres de rente annuelle et amortissable à l'abbaye de Pontigny, il enjoint aux baillis d'Auxerre, de Sens, de la Montagne en Bourgogne, de Troyes, Meaux et Vitry, de faire jouir entièrement ledit monastère des moulins, étangs, biens et menus cens, sur lesquels est assise sa libéralité (1480, copie du XVIIe siècle). 22. Donation et amortissement gratuit par le même souverain à l'abbé et au couvent de Pontigny, où il est allé souvent en pèlerinage, de son vignoble de Tallant près Dijon, "Moyennant quoi lesquels religieux, abbé et couvent et leurs successeurs en icelle abbaye seront tenuz prier Dieu, nostre Dame et monseigneur saint Edme de Pontigny, pour nostre estat, prosperite et sante de nostre tres chier et tres ame fils, le daulphin de Viennois, et pour nostre tres chiere et tres amee compaigne la royne, et mesmement pour la bonne disposition de nostre estomac, que vin ne autres viandes ne nous y puissent nuyre et que l'ayons tousiours bien disposé." (1482, donné à Arbin en Savoie). 23. Vidimus par le garde royal du scel de la ville et Châtellenie de Tours des lettres-patentes de Louis XI, datées de 1479, enregistrées au parlement en 1480 , par laquelle il confirme une donation de 1 200 livres de rente aux religieux de Pontigny et pourvoit à la pleine exécution de cette libéralité (1483). "Les rentes qui ont este données par le roy Lois dernier trespacé, à sainct Esme de Pontigny, de XII et livres de rente, et fust prinse la possession des dictes rentes l'an mil IIII et LXXVIII et le XIeme jour de may." L'assiette de cette rente repose sur des cens, coutumes, maisons, biens fonds, usines, étangs, etc., situés à Auxerre et dans les environs, à Troyes en Champagne, Chablis, Château-Thierry, Provins et Châtillon-sur-Marne. Le total de ces rentes se monte à 1,200 livres. Suivent en abrégé les comptes du receveur de ces revenus pour les années 1480, 1481 et 1482 (fin du XVe siècle). 25. "C'est la déclaration des rentes que le feu roy avoit données a Pontigny qui montent a XII CL livres, dont la premiere recepte a commencee à Saint-Remy 1472," avec les comptes du receveur. Pièce de même nature et de même date que la précédente (fin du XVe siècle).

Importance matérielle : 0.28
Etat matériel :

Très mauvais état

Très mauvais état

Sujet : droits seigneuriaux / bois / énergie renouvelable / nappe d'eau / Vin / comptabilité privée
Personne : Philippe 2 (roi de France) / Jeanne de Navarre (reine de France ; 1272?-1305) / Alençon, Charles de Valois (comte d' ; 1297-1346) / Charles 5 (roi de France) / Amédée de Joinville / Charles 6 (roi de France) / Louis 11 (roi de France) / Merville, Guillaume de / Antoine (grand bâtard de Bourgogne)
Organisme : France. Parlement (Paris) / France. Cour des comptes (Paris)
Lieu : Saint-Florentin (Yonne, France) / Avrolles (Saint-Florentin, Yonne, France) / Bourgneuf-sur-Armance (Aube, France) / Jaulges (Yonne, France) / Germigny (Yonne, France) / Soumaintrain (Yonne, France) / Percey (Yonne, France) / Lignorelles (Yonne, France) / Merry (Montigny-la-Resle, Yonne, France) / Venouse (Yonne, France) / Troyes (Aube, France) / Chablis (Yonne, France) / Poinchy (Chablis, Yonne, France) / Montigny-la-Resle (Yonne, France) / Châtillon-sur-Marne, Prévôté de (Marne, France ; jusqu'en 1790) / Château-Thierry, Halle au pain de (Aisne, France) / Château-Thierry, Boucherie de (Aisne, France) / Château-Thierry, Moulin à draps de (Aisne, France) / Talant, Vignoble de (Côte-d'Or, France) / Arbin (Savoie, France) / Auxerre (Yonne, France) / Château-Thierry (Aisne, France) / Provins (Seine-et-Marne, France) / Châtillon-sur-Marne (Marne, France)

Pour aller plus loin

Les formulaires de recherche :

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Portail Départemental